AccueilA la UneRefus d'internement pour...

Refus d’internement pour des soins adéquats : Situation critique de Salomon Kalonda

Au cœur d’une controverse croissante, Salomon Kalonda, incarcéré, se voit refuser l’accès à des soins médicaux appropriés en dépit de conclusions médicales unanimes. Les résultats d’examens minutieusement menés en présence de médecins éminents de la prison militaire de Ndolo, de l’ex-Demiap ainsi que d’un médecin légiste, mettent en lumière un état de santé préoccupant nécessitant une prise en charge urgente.

La détresse de Salomon Kalonda, plongé dans un marasme médical, soulève des questions cruciales quant à la garantie des droits fondamentaux des détenus en République Démocratique du Congo. Malgré les preuves médicales accablantes, les autorités persistent à refuser son internement pour des soins adéquats, suscitant l’indignation tant au niveau national qu’international.

Les médecins de divers horizons, réunis pour évaluer la condition de Kalonda, ont convergé vers une conclusion univoque : sa santé est dans un état alarmant qui exige une attention médicale spécialisée. Son sort repose désormais sur la décision des autorités carcérales et judiciaires, qui se retrouvent sous le feu des projecteurs pour leur apparente négligence face à cette situation pressante.

Pourtant, au-delà de l’aspect médical, l’affaire de Salomon Kalonda met en lumière les dysfonctionnements systémiques du système carcéral congolais. Les militants des droits de l’homme soulignent que son cas n’est pas isolé, pointant du doigt une série de violations des droits des détenus et un manque criant d’accès aux soins médicaux au sein des établissements pénitentiaires du pays.

L’opinion publique, galvanisée par l’injustice présumée subie par Kalonda, se mobilise pour exiger des réformes tangibles dans le système pénitentiaire. Les appels à l’action se multiplient, allant des manifestations pacifiques à la pression sur les institutions internationales pour qu’elles interviennent en faveur d’une prise en charge médicale appropriée et équitable pour tous les détenus.

En conclusion, l’affaire Salomon Kalonda révèle les profondes lacunes du système judiciaire et carcéral de la RDC en matière de respect des droits humains et d’accès aux soins médicaux pour les détenus. Tandis que la situation continue de susciter l’indignation, seul le temps dira si les autorités répondront aux appels pressants à l’action et mettront en place les réformes nécessaires pour remédier à cette situation critique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...