AccueilA la UneInterrogatoire du Gouverneur...

Interrogatoire du Gouverneur du Haut-Katanga à la DEMAMIAP, dans le cadre d’une affaire de Vol de Cuivre

KINSHASA – Selon des informations provenant de sources sécuritaires crédibles et vérifiées par Afrikarabia, une enquête majeure serait en cours concernant le vol présumé de pas moins de 120 tonnes de cathodes de cuivre précieux. Cette affaire aurait conduit à l’interrogatoire du gouverneur en exercice de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe. Les autorités compétentes ont apparemment convoqué le gouverneur et l’ont interrogé dès ce lundi au sein des locaux hautement sécurisés de l’état-major du Renseignement militaire.

Les détails entourant cet incident troublant mettent en évidence l’implication présumée d’une personnalité de haut rang, en l’occurrence le Gal Smith Gihanga Mutara. La collusion éventuelle de ce dernier dans le vol de ces importantes quantités de cathodes de cuivre a conduit les enquêteurs à étendre leurs investigations, jetant ainsi une ombre inquiétante sur la réputation de la région et sur l’intégrité des institutions locales.

Alors que les motifs exacts derrière ce vol massif de cuivre précieux demeurent encore flous, les autorités semblent déterminées à mener une enquête exhaustive pour démêler les fils de cette affaire qui fait la une des journaux à travers le pays. Les cathodes de cuivre, extrêmement prisées sur le marché international, sont un élément crucial de l’économie de la République démocratique du Congo, faisant de cette affaire un sujet de préoccupation pour l’ensemble de la nation.

Les journalistes ont tenté de contacter le bureau du gouverneur pour obtenir des commentaires officiels, mais jusqu’à présent, aucun communiqué n’a été émis. Les habitants de la province du Haut-Katanga suivent de près les développements de cette affaire, étant donné les enjeux économiques et politiques qui pourraient découler de cette enquête en cours.

Il est important de souligner que les investigations en cours reflètent l’engagement continu des autorités congolaises à lutter contre la corruption et à assurer la transparence au sein de l’appareil gouvernemental. Alors que l’affaire se déroule sous l’œil attentif du public, la réputation de la province du Haut-Katanga et la crédibilité de ses dirigeants sont clairement en jeu. Les prochaines étapes de l’enquête et les développements ultérieurs dans cette affaire restent à voir, mais une chose est certaine : l’issue de cette affaire aura des répercussions significatives sur la scène politique et économique du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.