AccueilA la UneRDC : Les...

RDC : Les lignes directes pour la justice – un mécanisme de signalement innovant

Au cœur du système judiciaire de la République Démocratique du Congo, une initiative novatrice voit le jour pour promouvoir la transparence et la responsabilité au sein de la magistrature. Trois numéros verts ont été mis en place pour permettre aux citoyens de signaler les infractions ou les cas de flagrance impliquant des magistrats, auprès du procureur général près la cour de cassation.

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre de la réforme judiciaire en cours, vise à renforcer la confiance du public dans le système judiciaire en permettant une surveillance citoyenne active. Ces trois numéros verts, à savoir le 089 10 81 881, le 0999554101 et le 083 5339833, sont désormais des ressources essentielles pour les citoyens soucieux de l’intégrité et de la justice dans leur pays.

L’objectif de ces lignes directes est de garantir que la magistrature reste au service de la justice et de l’État de droit. Les citoyens peuvent signaler tout comportement inapproprié ou toute atteinte aux principes de la justice, et ce, de manière confidentielle et sécurisée. Chaque signalement est traité avec sérieux et rigueur, et les informations sont transmises au procureur général pour enquête.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une série de réformes visant à moderniser le système judiciaire congolais. Elle s’accompagne d’une volonté de rendre la justice plus transparente et accessible pour tous les citoyens. Les numéros verts sont un outil puissant pour responsabiliser les magistrats et garantir que leur conduite reste au-dessus de tout soupçon.

En fin de compte, les citoyens jouent un rôle essentiel dans la préservation de l’intégrité du système judiciaire. Les numéros verts pour dénoncer les infractions ou flagrance commises par les magistrats sont une étape importante vers un système judiciaire plus équitable et plus responsable en République Démocratique du Congo. Cette initiative témoigne de l’engagement du pays envers la justice et l’État de droit, et elle invite les citoyens à faire partie intégrante de cette démarche.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...