De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneIDE en Afrique...

IDE en Afrique : Des chiffres inattendus qui redessinent la carte économique

Dans son dernier rapport annuel, publié le 5 juillet 2023, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) met en lumière les profondes transformations qui ont secoué le paysage des investissements directs étrangers (IDE) en Afrique. Cette région, qui a longtemps été le foyer de divers défis économiques, a connu une évolution significative au cours de l’année écoulée.

Une Baisse Drastique des IDE

L’un des faits saillants de ce rapport, intitulé « Investissements dans le Monde », est la chute drastique de la valeur des IDE en Afrique. Après avoir atteint un sommet historique de 80 milliards de dollars en 2021, les investissements directs étrangers ont chuté de manière abrupte pour s’établir à 45 milliards de dollars en 2022. Cette tendance, qui a pris de nombreux observateurs par surprise, souligne les bouleversements en cours sur le continent.

Émergence de Projets Ambitieux

L’Afrique n’est cependant pas en reste en ce qui concerne les projets d’envergure. Les annonces de nouveaux projets ont connu une augmentation impressionnante de 39 %, totalisant désormais 766 initiatives. Parmi celles-ci, six figurent parmi les 15 plus grands méga-projets, coûtant chacun plus de 10 milliards de dollars, annoncés en 2022. Cela démontre que malgré les défis économiques, l’Afrique reste un terrain d’opportunités pour les investisseurs internationaux.

Déficit en Constante Augmentation

Le déficit des IDE en Afrique est un autre point de préoccupation. En 2015, lorsque les Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été établis, ce déficit était de 2 500 milliards de dollars. Cependant, il a grimpé de façon constante pour atteindre environ 4 000 milliards de dollars par an. Cette augmentation pose des questions cruciales sur la viabilité à long terme des économies africaines.

L’Égypte Brille, le Nigeria S’Assombrit

L’Égypte se démarque dans ce paysage complexe. Les IDE dans ce pays ont plus que doublé, atteignant 11 milliards de dollars, principalement grâce à l’expansion des ventes transfrontalières de fusions et d’acquisitions (M&A). En revanche, le Nigeria a vu ses flux d’IDE devenir négatifs, chutant à -187 millions de dollars en raison de désinvestissements dans les actions. Les flux d’IDE vers le Ghana ont également chuté de 39 %, indiquant une période d’incertitude.

Le Classement des Pays Africains en Termes d’IDE

Enfin, voici le classement des dix pays africains ayant attiré le plus d’investissements étrangers en 2022 :

  1. Égypte : En tête du classement avec 11 milliards de dollars d’IDE.
  2. Afrique du Sud : À la deuxième place avec 9 milliards de dollars d’IDE.
  3. Éthiopie : Sur la troisième marche du podium avec 3,7 milliards de dollars d’IDE.
  4. Sénégal : À la quatrième place avec 2,6 milliards de dollars d’IDE.
  5. Maroc : Cinquième, avec 2,1 milliards de dollars d’IDE.
  6. République Démocratique du Congo : Sixième, avec 1,8 milliard de dollars d’IDE.
  7. Ghana : Septième, avec 1,5 milliard de dollars d’IDE.
  8. Ouganda : Huitième, avec 1,5 milliard de dollars d’IDE.
  9. Tanzanie : Neuvième, avec 1,1 milliard de dollars d’IDE.
  10. Zambie : Fermant la marche avec 116 millions de dollars d’IDE.

En conclusion, le rapport de la CNUCED met en évidence les défis et les opportunités auxquels l’Afrique est confrontée dans le domaine des investissements directs étrangers. Alors que certains pays émergent en tant que destinations attractives pour les investisseurs, d’autres doivent relever des défis importants pour attirer et retenir les capitaux étrangers. Cette dynamique en évolution constante aura un impact significatif sur l’avenir économique du continent africain.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.