De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneLa crise aérienne...

La crise aérienne en RDC : Le ciel s’assombrit malgré les efforts du président Tshisekedi

Malgré les efforts inlassables du président Félix Tshisekedi pour revitaliser l’industrie aérienne congolaise, le ciel au-dessus de la République Démocratique du Congo se couvre de nuages sombres, plongeant davantage le secteur dans l’incertitude.

La connectivité aérienne nationale de la RDC, déjà chancelante, continue de se réduire à peau de chagrin. À l’heure actuelle, seuls quelques avions Fokker de modeste capacité et deux Airbus A320 sont opérationnels. Le premier appartient à la Compagnie africaine d’aviation, tandis que le second est exploité par Congo Airways. Cependant, une ombre plane sur la flotte de Congo Airways, car son A320 devra bientôt clouer ses ailes au sol en raison d’une défaillance moteur, selon des informations obtenues par Jeune Afrique.

L’appareil rejoindra alors les deux Dash 8 de Congo Airways et un autre Airbus A320, tous immobilisés au sol. Pour l’Airbus en question, la cause est, une fois de plus, un problème moteur.

Malgré les injonctions répétées du président Félix Tshisekedi, qui a exhorté les ministres d’État, Aimé Boji, ministre du Budget, et Nicolas Kazadi, ministre des Finances, à « s’activer pour la mise à disposition des fonds sollicités pour soutenir la mise en œuvre du plan de relance de la compagnie Congo Airways », aucune solution ne semble être en vue avant plusieurs semaines. Les raisons de ce retard sont attribuées à une bureaucratie pesante et à la réticence des bailleurs de fonds à s’engager avec la compagnie, d’après des sources concordantes ayant informé Jeune Afrique.

Cette situation fragile laisse planer de sérieux doutes quant à la capacité du gouvernement congolais à redresser rapidement le secteur aérien national, alors que les avions restent cloués au sol et que les voyageurs subissent les conséquences de ces perturbations. La résolution de ces problèmes s’avère être un défi complexe et urgent pour l’administration Tshisekedi, qui s’est engagée à insuffler une nouvelle vie à l’aviation congolaise, mais qui se heurte à des obstacles de taille sur la voie de la réforme et de la relance.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.