AccueilA la UneLa RDC Mobilise...

La RDC Mobilise 10 Millions de Dollars pour revitaliser Congo Airways

La République démocratique du Congo (RDC) affiche sa détermination à revitaliser son secteur de l’aviation en allouant une enveloppe considérable de 10 millions de dollars destinée au « leasing » de deux aéronefs et à d’autres acquisitions cruciales pour la relance de sa fierté nationale, Congo Airways.

Dans un communiqué émanant du ministère des Transports, il est annoncé que le gouvernement congolais a décidé de débloquer la somme impressionnante de 10 millions de dollars, une mesure qui vise à permettre le « leasing » de deux avions, tout en envisageant d’autres acquisitions stratégiques. L’objectif ultime de cette initiative est d’assurer une relance rapide de la compagnie aérienne nationale, Congo Airways.

Cette décision gouvernementale fait suite à l’annonce récente de Congo Airways, en date du dimanche 10 septembre, concernant la « suspension temporaire » de ses opérations, une étape cruciale dans son parcours visant à améliorer l’efficacité de ses services.

Lors d’une intervention sur une station de radio locale, le directeur général de Congo Airways, José Dubier Lueya, a déclaré que la relance de la compagnie nécessiterait un investissement d’au moins 33 millions de dollars. Une somme substantielle qui démontre l’ampleur de l’enjeu pour la RDC.

Le lundi 11 septembre, lors d’une réunion tripartite regroupant le Premier ministre, le ministre des Transports, des voies de communication et du désenclavement, ainsi que le directeur général de Congo Airways, le plan de relance a été présenté au chef du gouvernement. Cette initiative ambitieuse vise à redonner à la compagnie nationale son lustre d’antan.

Actuellement, Congo Airways compte dans sa flotte trois avions, dont un Airbus A320 et deux Q400. Cependant, l’un des Q400 est actuellement cloué au sol pour des raisons techniques, tandis que l’autre fait l’objet de travaux de maintenance à Malte. Ces défis opérationnels ne font que renforcer la nécessité de l’intervention gouvernementale.

Il est important de noter que Congo Airways est une société anonyme, avec une participation gouvernementale de 49 % dans son capital, tandis que les 51 % restants sont détenus par des opérateurs privés. Cette composition actionnariale reflète la volonté du gouvernement congolais de collaborer avec le secteur privé pour revitaliser le transport aérien en RDC.

En conclusion, la décision du gouvernement de débloquer 10 millions de dollars pour le « leasing » d’aéronefs et d’autres acquisitions stratégiques démontre son engagement envers la renaissance de Congo Airways et son désir de restaurer la fierté nationale dans le domaine de l’aviation. Cette initiative ambitieuse devrait renforcer la position de la RDC sur la scène aérienne internationale et ouvrir de nouvelles perspectives pour le développement économique du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...