De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : Le...

RDC : Le M23, un pion du Rwanda, persiste dans le non-respect des accords régionaux

Dans un contexte politique tendu en République Démocratique du Congo (RDC), le groupe terroriste M23, qui trouve ses racines dans un soutien tacite du Rwanda voisin, demeure obstinément réfractaire à l’égard des engagements solennels pris par les Chefs d’État de la région, dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi.

Le président congolais, Félix Tshisekedi, n’a pas mâché ses mots en condamnant fermement le comportement de ce groupe armé. Non seulement le M23 n’a pas respecté l’obligation de se retirer des positions qu’il a conquises illégalement, mais il continue également à semer la terreur parmi les populations civiles innocentes. De plus, il fait preuve d’une résistance opiniâtre face aux mesures de pré-cantonnement et de cantonnement, préférant insister sur un dialogue qui, il est clair, ne lui sera jamais concédé.

Cette situation suscite une vive préoccupation dans la région, car elle met en lumière la fragilité des accords conclus entre les nations voisines et la RDC pour stabiliser la situation dans l’est du pays. Les espoirs de paix et de sécurité sont constamment contrecarrés par les actions du M23, qui non seulement menace la stabilité intérieure de la RDC, mais perturbe également la coopération régionale.

Le non-respect des accords de Luanda et de Nairobi par le M23 met en évidence la nécessité pour la communauté internationale de redoubler d’efforts pour faire respecter les engagements pris par toutes les parties concernées. Le Rwanda, en particulier, est appelé à exercer une pression significative sur le M23 pour qu’il cesse ses activités néfastes et qu’il se conforme aux accords conclus.

Il est impératif que la RDC et ses partenaires régionaux s’unissent pour mettre fin à cette menace persistante et rétablir la paix et la stabilité dans l’est du pays. Le dialogue et la diplomatie devraient être favorisés, mais il est également essentiel que toutes les parties prenantes respectent leurs obligations conformément aux accords en vigueur. L’avenir de la région dépend de la capacité des acteurs politiques à faire prévaloir la paix sur l’instabilité, à laquelle le M23 continue de contribuer de manière inacceptable.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.