AccueilA la UneRDC : Le...

RDC : Le socle communautaire se fissure sous le poids des nouvelles bornes frontalières

Au cœur de la République Démocratique du Congo, dans la localité de Mungo, au sein du Groupement de Busanza, dans la chefferie de Bwisha, en territoire de Rutshuru, se joue une scène inquiétante. Les récentes bornes frontalières érigées par les autorités ougandaises marquent un changement majeur dans la dynamique de la région, suscitant une profonde inquiétude parmi les communautés locales.

Ces bornes frontalières, fraîchement installées, font naître des tensions palpables parmi les habitants de cette zone. Leur présence est indéniablement ressentie, les racines de la population congolaise sont profondément ancrées dans ce sol, et les bornes suscitent une appréhension généralisée.

Les frontières, naguère des lignes symboliques, sont devenues un sujet brûlant de préoccupation. Plusieurs kilomètres de terre ont été grignotés le long de cette frontière, et les familles qui y vivent assistent avec impuissance à la redéfinition de leur environnement. Cette évolution territoriale, orchestrée par des acteurs étrangers, soulève des interrogations quant à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la RDC.

Il est à noter que cette zone est désormais entièrement sous la responsabilité des troupes ougandaises de l’EACRF DRC, ce qui ne manque pas de soulever des inquiétudes quant à l’avenir de la région et aux conséquences socio-politiques de cette nouvelle réalité.

Ce bouleversement territorial, dont les implications sont difficiles à sous-estimer, met en lumière l’importance cruciale de la gestion des frontières internationales et soulève des questions sur la stabilité et la cohésion sociale au sein de cette communauté.

Face à cette situation, il est essentiel que les autorités congolaises engagent des discussions diplomatiques avec leurs homologues ougandais afin de trouver des solutions pacifiques et équitables pour résoudre ce différend territorial. L’avenir de la population congolaise dans cette région en dépend, et il est impératif de préserver la paix et la stabilité.

Cette nouvelle configuration frontalière, loin d’être anodine, constitue un défi majeur pour la région, et il est crucial que les acteurs politiques et sociaux travaillent ensemble pour trouver des solutions qui garantissent la dignité et les droits des populations locales. Les enjeux de cette redéfinition territoriale sont trop importants pour être négligés, et ils requièrent une attention urgente de la part de la communauté internationale.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...