AccueilA la UneLa RDC et...

La RDC et l’ouganda suppriment l’exigence de visa pour faciliter les relations bilatérales

Par Manassé Kitemoko, Journaliste Bisonews.cd

Kinshasa, le 15 octobre 2023 – La République démocratique du Congo et l’Ouganda ont récemment franchi une étape significative pour renforcer leurs liens en supprimant l’exigence de visa d’entrée pour les voyageurs se déplaçant entre leurs deux nations. Cette décision découle des délibérations de la 8ème session ordinaire de la grande commission mixte, qui s’est achevée le 14 octobre à Kinshasa.

Désormais, les ressortissants des deux pays voisins ne seront plus contraints d’obtenir un visa pour voyager librement de part et d’autre de leurs frontières. Cette mesure, bien qu’elle puisse sembler modeste, revêt une signification profonde pour les citoyens et les gouvernements des deux pays.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de cette session, il est mentionné que « les deux parties ont reconnu que la géographie, la culture et l’histoire communes leur imposent des obligations, particulièrement en matière des concertations permanentes, pour l’intérêt de leurs peuples respectifs. » Cette reconnaissance de l’importance de la coopération bilatérale témoigne de l’engagement des deux nations à favoriser des relations stables et mutuellement bénéfiques.

Au cours des trois jours de discussions, les représentants des deux pays ont exploré divers domaines de coopération potentielle, notamment l’administration publique, la lutte contre la corruption, le respect des droits humains, la justice, les actions humanitaires et la solidarité nationale, la jeunesse, la santé, les sports et loisirs, le genre, la famille et l’enfance, les affaires sociales, l’éducation, l’échange de prisonniers et le transport aérien. Cette large gamme de sujets témoigne de la volonté des deux pays de renforcer leurs liens dans de nombreux domaines essentiels.

De plus, la République démocratique du Congo a précédemment conclu des accords similaires relatifs à la suppression des visas avec la Tanzanie et le Kenya. L’intégration de l’Ouganda à cette liste est une autre étape vers une plus grande ouverture des frontières de la RDC et une adhésion accrue à la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC).

Il est à noter que cette décision s’inscrit dans un contexte régional plus large, où les pays d’Afrique de l’Est cherchent à renforcer leurs liens pour promouvoir la stabilité, la coopération économique et le développement durable. La suppression de l’exigence de visa entre la RDC et l’Ouganda contribuera sans aucun doute à faciliter les échanges commerciaux, le tourisme et la collaboration dans divers secteurs.

En conclusion, la décision prise par la République démocratique du Congo et l’Ouganda de supprimer l’exigence de visa est une étape significative vers un renforcement des liens entre les deux nations. Cette mesure favorisera une plus grande ouverture, la coopération dans de nombreux domaines et le renforcement des relations bilatérales, tout en s’inscrivant dans un contexte régional plus large de collaboration au sein de l’Afrique de l’Est.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...