AccueilA la UneNomination exceptionnelle de...

Nomination exceptionnelle de Eddy Kapend au poste de Général de Brigade des FARDC

Date : 19 octobre 2023

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a annoncé aujourd’hui une série de nominations au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Parmi ces nominations, l’une des plus remarquables est celle d’Eddy Kapend, un ancien officier des FARDC qui avait été condamné à mort en 2003 dans le cadre du procès sur l’assassinat de Laurent Kabila. En 2021, Eddy Kapend a bénéficié de la grâce présidentielle, et aujourd’hui, il est nommé général de brigade des FARDC à titre exceptionnel, avec un poste basé dans la région du Haut-Katanga.

Cette nomination exceptionnelle soulève des questions et suscite l’intérêt, car elle marque un tournant majeur dans la carrière de l’ancien officier. Elle reflète également la politique de réconciliation et de pardon prônée par le président Tshisekedi. Cependant, il convient de noter que cette nomination ne s’est pas faite sans controverse, car certains pourraient voir cette décision comme une remise en question de la justice militaire.

Outre la nomination d’Eddy Kapend, d’autres hauts gradés des FARDC ont également été promus. Christian Tshiwewe Songesa a été nommé général des forces armées de la République Démocratique du Congo, tandis que Léon Richard Kasonga a été élevé au rang de lieutenant-général des FARDC. Ces nominations témoignent de l’engagement du gouvernement à renforcer l’armée et à promouvoir le mérite au sein de ses rangs.

En outre, le président Tshisekedi a nommé Jean Bosco Bahala en tant que Coordonnateur national des Programmes de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration Communautaire et des Stabilisations (P-DDRCS), tandis que William Kapuku a été désigné comme Coordonnateur des questions techniques et organisationnelles. Sylvie Kayomo a également été nommée Coordonnatrice adjointe des questions financières et administratives. Ces nominations s’inscrivent dans le cadre des efforts visant à promouvoir la paix et la stabilité dans le pays.

Il convient de noter que ces nominations interviennent après une réunion des officiers supérieurs et des sous-officiers des FARDC avec le chef de l’État, qui s’est tenue le 18 octobre dernier. Cette réunion visait à discuter des défis et des priorités de l’armée dans un contexte de changements rapides et de menaces sécuritaires en évolution constante.

En conclusion, les nominations au sein des FARDC, notamment celle d’Eddy Kapend en tant que général de brigade à titre exceptionnel, témoignent de la volonté du gouvernement de renforcer l’armée et de promouvoir la réconciliation nationale. Cependant, elles ne manqueront pas de susciter des débats et des discussions au sein de la société congolaise. Il reste à voir comment ces nouveaux hauts gradés contribueront à la stabilité et à la sécurité du pays dans les mois à venir.

Manassé Kitemoko Kosi, Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...