AccueilA la UneLa RDC dévoile...

La RDC dévoile des preuves d’une incursion Rwandaise lors de réunions diplomatiques

Par Manassé Kitemoko Kosi

La République démocratique du Congo (RDC) a intensifié ses efforts diplomatiques pour sensibiliser la communauté internationale à la récente incursion de l’armée rwandaise sur son territoire. Mercredi, une délégation de haut niveau, composée de Jean-Pierre Bemba, Christophe Lutundula, et Patrick Muyaya, a rencontré les ambassadeurs européens et américain à Kinshasa.

Lors de cette réunion, les représentants congolais ont présenté des éléments de preuve, dont des cartes et des images de drones, pour étayer leurs allégations concernant l’incursion rwandaise. Le vice-Premier ministre en charge de la Défense, Jean-Pierre Bemba, était accompagné de ses collègues des Affaires étrangères et de la Communication. L’objectif de cette démarche était de partager des informations cruciales et d’informer la communauté internationale de la situation préoccupante.

Simultanément, le président Félix Tshisekedi a tenu une réunion avec Roxane De Bilderling, la nouvelle ambassadrice de la Belgique en RDC. Lors de cette rencontre, des discussions ont porté sur le soutien diplomatique que la Belgique et ses partenaires européens peuvent apporter à la RDC dans ce contexte tendu. Les allégations de soutien du Rwanda au groupe armé M23 ont été condamnées, et des sanctions de l’Union européenne ont été annoncées. Roxane De Bilderling a souligné l’importance de privilégier une approche diplomatique pour résoudre la crise, compte tenu du bilan humanitaire déjà lourd.

Le président Tshisekedi a également rencontré l’ambassadeur de l’Italie en RDC, Alberto Petrangeli, pour discuter de la situation sécuritaire du pays. La RDC a également fait appel au Mécanisme conjoint de Vérification pour enquêter sur cette nouvelle agression.

En parallèle, la Force Régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) a appelé au respect de l’accord de cessez-le-feu et à la cessation des hostilités entre les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le groupe armé M23.

La situation demeure tendue dans l’est de la RDC, où les incursions rwandaises suscitent de vives inquiétudes. Les autorités congolaises continuent de travailler sur le plan diplomatique pour mobiliser un soutien international en vue de ramener la stabilité dans la région.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.