AccueilA la UneLe sommet des...

Le sommet des trois bassins : regards sur les enjeux climatiques mondiaux

Par Manassé Kitemoko Kosi

Brazzaville, le 27 octobre 2023 – Les regards du monde se tournent vers le Centre des conférences de Kintélé à Brazzaville, où se tient actuellement le sommet des trois bassins des écosystèmes forestiers et de la biodiversité. Cet événement, qui rassemble des acteurs de premier plan, a été décrit comme le point culminant de l’action et de la décision en matière de changement climatique. La Ministre d’État en charge de l’Environnement et du Développement Durable de la République Démocratique du Congo, Ève Bazaiba, partage ce point de vue et a souligné les quatre enjeux clés qui dominent les discussions.

Les Enjeux Planétaires du Climat

Lors de sa conférence de presse, la Ministre Bazaiba a mis en exergue la nature globale des enjeux climatiques, soulignant que les conséquences du changement climatique ne connaissent pas de frontières nationales. Les scientifiques mettent en garde contre la disparition potentielle de pays entiers d’ici 30 à 50 ans en raison du réchauffement climatique, causé par la fonte de l’Antarctique et de l’Arctique, l’élévation du niveau de la mer et l’expansion des déserts.

La Préservation de la Forêt : Une Solution Basée sur la Nature

Le premier enjeu majeur, selon la Ministre, est la préservation des forêts, qui agissent comme une solution naturelle au changement climatique. Les forêts jouent un rôle vital en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) issu de la pollution. Alors que les pays du G20 sont responsables de 80% des émissions de CO2, l’Afrique ne contribue qu’à hauteur de 4%.

Le Financement de l’Adaptation

Les communautés locales qui dépendent des forêts pour leur subsistance doivent également être prises en compte. La Ministre Bazaiba a souligné la nécessité de fournir des alternatives à ces communautés, les encourageant à adopter des pratiques agricoles plus durables et respectueuses de l’environnement. Elle a insisté sur le fait que le financement des programmes d’adaptation est un enjeu crucial dans cette perspective.

La Compensation des Pays Pollueurs

Le troisième enjeu concerne le financement de la lutte contre le réchauffement climatique. Madame Bazaiba a souligné que les pays industrialisés, responsables de la majorité des émissions de CO2, doivent respecter leurs engagements envers les programmes d’adaptation et d’atténuation. Cependant, elle a noté que les promesses de financement de 100 milliards de dollars par an faites il y a quatorze ans à Copenhague n’ont pas encore été tenues.

Création d’une Alliance Mondiale des 3 Bassins

Enfin, la Ministre a appelé à l’unification des trois bassins de l’Amazonie, du Congo et du Bornéo Mékong, qui représentent les poumons du monde. Près de 1,5 milliard de personnes vivent dans ces écosystèmes. Elle a souligné la nécessité d’une action collective face à la responsabilité partagée dans la lutte contre le réchauffement climatique, déclarant : « Unis, nous sommes forts, divisés, nous sommes faibles. »

La République Démocratique du Congo joue un rôle clé dans cette dynamique, en tant que pays proposant des solutions aux défis climatiques. Le bassin du Congo, qui représente 70% de la couverture forestière de l’Afrique, abrite le deuxième plus grand fleuve du monde, avec un débit de 4 700 kilomètres.

Les travaux du sommet des trois bassins se clôtureront ce samedi 28 octobre 2023, laissant l’espoir d’une action concertée en faveur de la préservation de notre planète et de notre climat.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...