AccueilA la UneBafwasende: les 6...

Bafwasende: les 6 officiers FARDC,victimes du double crash,décorés par Félix Tshisekedi, à titre posthume

Le président Félix Tshisekedi a rendu hommage aux six officiers des FARDC,victimes d’un double crash d’hélicoptère Bell 205, survenu entre le 28 et le 30 décembre 2020 dans le territoire de Bafwasende, en province de la Tshopo. La cérémonie solennelle d’hommage a eu lieu le samedi 14 août 2021 à la Clinique Kinoise, avant l’enterrement à la Nécropole 2, dans la commune de la N’sele.

Lors de ces cérémonies funéraires, Félix Tshisekedi, commandant suprême des forces armées et de la police, s’est incliné devant chacun des cercueils exposés au funérarium, avant de décorer les victimes,à titre posthume, de la médaille de Croix de Bravoure.

Pour sa part, le chef d’État-major général des Forces aériennes a, dans son oraison funèbre, décliné brièvement les biographies des illustres disparus qui, selon lui, ont rendu de bons et loyaux services à la nation. Il a vanté et salué les mérites de ces dignes soldats pour leur discipline.

Après des honneurs militaires mérités, le chancelier des ordres nationaux Kabila Lumumba, le général Matutezolua, a lu les ordonnances qui ont fait admettre les illustres disparus, à titre posthume, au rang des Officiers et Chevaliers de l’Ordre national Héros nationaux Kabila-Lumumba.

Par la suite, le chef de l’Etat a remis, à titre posthume, la médaille d’or de la Couronne de Bravoure militaire au colonel Fidèle Sogu Gada et celles en bronze à d’autres officiers et sous-officiers.

Pour rappel, deux hélicoptères militaires se s’étaient écrasés à deux jours d’intervalle, causant la mort d’officiers et de pilotes des FARDC qui étaient à bord. Le premier accident a eu lieu le 28 décembre 2020 près du village de Bafwamongo, en territoire de Bafwasende, dans la province de la Tshopo. Deux jours plus tard, un autre hélicoptère,qui participait aux opérations de secours, s’est lui aussi écrasé dans la forêt,lors du vol retour vers Kisangani, à 57 km de cette ville.

Plusieurs sources militaires ont indiqué que le premier accident était dû à une panne technique et le second aurait été causé par de mauvaises conditions météorologiques.

Qui étaient ces militaires?

Le colonel diplômé d’État-major d’aviation Sogu Gada Ngile, matricule 165866706343, désigné chef de département des opérations à l’État-major de la Force aérienne depuis 2018, était originaire de l’Equateur, né à Yakoma le 5 décembre 1965.

Le capitaine pilote David Badibanga Ngambwa, matricule 186093418549, originaire du Kasaï oriental, est né à Mbuji Mayi en 1986. Commandant de bord sur l’hélicoptère Mi- 2, Mi8, BELL 205 et 206, il laisse derrière lui une veuve et deux orphelins.

Le capitaine pilote Francis Mulongo Kavwenge, matricule 184093427079, originaire de la province de Haut- Lomami, est né en 1984 à Likasi. Commandant de bord sur l’hélicoptère Mi-2, Mi-8, BELL 205 et 206, il laisse derrière lui une veuve et deux orphelins.

Le capitaine pilote Emmanuel Kyalumba Kalokota, matricule 183093421644, originaire du Sud- Kivu, est né à Goma en 1983. Commandant de bord sur l’hélicoptère Mi-2, Mi-8, BELL 205 et 206, il laisse derrière lui une femme et deux orphelins.

Le capitaine pilote Henri Mogbekuma Bwedi, matricule 187093517619, originaire de l’Equateur, est né à Bosumbazi en 1987. Il était commandant de bord sur l’hélicoptère Mi-2, Mi-8, BELL 205 et 206.

Lieutenant Jules Butiri Byamungu, matricule 176495217280, né à Bukavu en 1975, est originaire de la province du Sud- Kivu. Incorporé à Kinshasa en 1999 au Groupement des écoles de la force aérienne, il a suivi avec succès sa formation et obtenu le brevet II technicien aéronautique à l’école technique dudit groupement. Après sa formation à l’École technique de la force aérienne congolaise, il est allé se spécialiser en cellule moteur d’avion au Maroc en 2013. Il laisse une veuve et quatre orphelins.

Le sous- lieutenant Robert Yamba Mvula , matricule 1720087988984, né à Kinshasa en 1972, est originaire de la province du Kwilu. Incorporé à Kinshasa en 1999 au Groupement des écoles de la force aérienne, il a suivi avec succès sa formation jusqu’à obtenir le brevet III mécanicien moteur avion à l’École technique dudit groupement. Il laisse derrière derrière lui une veuve et 7 enfants.

LM
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.