RDC : Tony Bolamba démissionne de l’AFDC et AFDC-A

Tony Cassius Bolamba, acteur politique et ancien gouverneur de l’Equateur tourne le dos au parti politique dont le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo est président national. 

Le désormais ex membre de l’Alliance des forces démocratique du Congo l’a annoncé le Mardi 10 janvier 2023 sur son compte Twitter. Par conséquent, il ne fait donc plus partie du regroupement politique AFDC et Alliés.

« Ce vendredi 13 janvier 2023, je prends congé de l’AFDC-A et le président Modeste Bahati Lukwebo est informé par une lettre officielle. Je pense avoir rempli ma mission en tant que Secrétaire National chargé des Stratégies Politiques. Je laisse laisse l’AFDC et l’AFDC-A en position de force. Je remercie tous les camarades pour toutes les luttes menées ensemble. En harmonie avec moi-même », a écrit Tony Cassius Bolamba.

A moins d’une année des élections, pensent certains analystes, les lignes sont donc en train de bouger dans le milieu politique. Elles vont peut-être bouger davantage au fur et à mesure que l’on s’approche de l’organisation des échéances électorales dont la présidentielle et les législatives sont prévues en décembre 2023.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.