AccueilAfriqueBrazzaville demeure paisible...

Brazzaville demeure paisible malgré les rumeurs infondées

Brazzaville, Congo – Dans une récente vague de rumeurs non vérifiées, des informations fantaisistes ont circulé, laissant entendre que la capitale congolaise, Brazzaville, serait le théâtre d’événements graves. Le Gouvernement congolais réagit fermement en démentant catégoriquement ces fausses nouvelles et en réaffirmant la quiétude qui prévaut dans la ville.

Les rumeurs qui ont récemment envahi les réseaux sociaux et d’autres canaux de communication ont semé la confusion parmi la population. Cependant, Thierry Moungalla, Ministre de la Communication & des Médias et Porte-parole du Gouvernement, a tenu à mettre les choses au clair lors d’une déclaration officielle.

« Nous souhaitons rassurer l’opinion publique que Brazzaville reste calme et que la sécurité de nos concitoyens est notre priorité absolue », a déclaré le ministre Moungalla. « Les informations faisant état d’événements graves sont tout à fait infondées et ne doivent pas être prises au sérieux. Nous invitons nos concitoyens à vaquer sereinement à leurs activités quotidiennes sans crainte.« 

Le ministre Moungalla a également mis en garde contre la propagation de fausses informations, soulignant que de telles rumeurs peuvent provoquer la panique et le désordre dans la société. Il a appelé à la responsabilité des médias et des citoyens dans la diffusion d’informations précises et vérifiées.

Les autorités congolaises surveillent de près la situation et sont prêtes à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la stabilité de Brazzaville. Le Gouvernement exhorte également la population à rester vigilante et à signaler toute information suspecte aux autorités compétentes.

En conclusion, il est essentiel de faire preuve de discernement dans la diffusion et la réception de l’information, en évitant de propager des rumeurs non fondées. Brazzaville demeure un endroit sûr et paisible, et les autorités sont engagées à garantir la tranquillité de ses habitants.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...