De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : Thierry...

RDC : Thierry Mbulamoko conduit la délégation congolaise à la Conférence internationale contre la corruption à Washington

Le Coordonnateur de l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), Thierry Mbulamoko, prend part à la Conférence internationale contre la corruption (IACC) qui s’organise du 6 au 10 décembre 2022 à Washington aux États-Unis d’Amérique.

Au cours de ces quatre jours des travaux placés sous le thème « Déraciner la corruption, défendre les valeurs démocratiques », la délégation congolaise aura la lourde tâche de présenter les efforts fournis par le Gouvernement congolais dans la lutte contre la corruption qui s’érige en un véritable frein pour le développement du pays.

Cette conférence consacrée à la lutte contre ce fléau appelé « corruption » est une opportunité pour l’APLC d’accèder à l’appui d’organismes internationaux afin de renforcer ses capacités d’enquêter et d’initier des poursuites pour mieux lutter contre la grande corruption en République Démocratique du Congo (RDC).

En érigeant la lutte contre la corruption en
pilier prioritaire de son mandat afin de restaurer l’Etat de droit, le Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, a mis en place par l’Ordonnance n°20/013 Bis du 17 mars 2020 portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption pour parvenir à ce combat.

Outre Thierry Mbulamoko, l’équipe congolaise est composée notamment de la Coordonnatrice adjointe en charge de la Détection, Prévention et Administration, Bénie-Laure Kamwiziku, des membres du Comité Technique, de la CENAREF, du ministère de la Justice, du Conseil
Supérieur de la Magistrature, de l’Inspection Générale des Finances, de l’OSCEP, de l’ITIE et du PNUD.

En rappel, la Conférence internationale contre la corruption (IACC) est le premier forum mondial réunissant des Chefs d’État, la société civile, le secteur privé… pour relever les défis et les enjeux de la corruption.

Créée en 1983, l’IACC a lieu généralement tous les deux ans dans une région différente du monde et accueille 800 à 2 000 participants de plus de 140 pays du monde.

L’IACC fait progresser le
programme de lutte contre la corruption en sensibilisant et en stimulant le débat. La Conférence internationale favorise la mise en réseau, la fertilisation croisée et l’échange mondial d’expériences qui sont indispensables pour un plaidoyer et une action efficace, au niveau mondial et national.

La série de conférences internationales contre la corruption (IACC) est organisée par le Conseil de l’IACC et Transparency International (TI) en partenariat avec les hôtes nationaux. Ceux-ci sont composés du
Gouvernement hôte et des partenaires locaux de la société civile, qui sont généralement une section nationale de Transparency international (TI) ou un point de contact national.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...