Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneTable Ronde :...

Table Ronde : Évaluation de l’État de Siège en RDC et Attentes en suspens pour la décision Présidentielle

L’état de siège en République Démocratique du Congo : Appel des délégués de l’Ituri et du Nord-Kivu pour la levée intégrale de cette mesure en vigueur depuis plus de deux années. Clôture de la conférence consultative sur l’évaluation de l’état de siège, avec remise du rapport à Félix Tshisekedi pour une prise de décision imminente.

Dans un contexte tendu où l’état de siège persiste depuis plus de deux ans dans certaines régions clés de la République Démocratique du Congo, les délégués éminents représentant les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ont uni leurs voix pour réclamer la cessation totale de cette mesure controversée. Lors de la récente table ronde, qui avait pour objectif de faire le point sur la situation sécuritaire et humanitaire sous l’état de siège, ces représentants ont formulé un appel ferme en faveur d’un retour à la normale.

L’évaluation exhaustive de l’état de siège a été le pivot central de la récente conférence consultative qui s’est achevée récemment. Les experts en sécurité, les leaders régionaux et les défenseurs des droits de l’homme se sont réunis pour discuter des implications de cette mesure drastique sur la vie quotidienne des citoyens de l’Ituri et du Nord-Kivu. Les débats animés et les échanges fructueux ont mis en évidence les multiples dimensions de cette problématique.

Au terme de délibérations intenses, un rapport détaillé a été rédigé, capturant les préoccupations et les points de vue de toutes les parties prenantes. Ce rapport a été officiellement transmis au Président Félix Tshisekedi, lequel doit désormais prendre une décision cruciale quant à la prolongation ou à la levée de l’état de siège dans les provinces susmentionnées.

Le climat qui prévaut dans ces régions déchirées par les conflits et l’insécurité reste complexe et nécessite une approche réfléchie et équilibrée. Les délégués de l’Ituri et du Nord-Kivu ont souligné l’urgence d’atténuer les effets négatifs de l’état de siège sur les citoyens ordinaires et de rétablir progressivement la normalité dans ces territoires troublés.

Alors que les regards se tournent vers le bureau du Président, les attentes sont élevées quant à la décision à venir. Les délégués, les experts et la population locale attendent avec impatience de voir comment le Président Tshisekedi abordera cette question complexe et sensible. La décision finale aura sans aucun doute un impact majeur sur la dynamique régionale, la stabilité et la vie quotidienne des citoyens de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.