AccueilA la UneDrame à Kasenga...

Drame à Kasenga : tragique incendie ravageur à la ferme Jambo Mart, les familles en deuil

Un sinistre d’une ampleur dévastatrice a frappé la paisible localité de Malambwe, nichée à plus de 75 kilomètres de Lubumbashi dans le territoire de Kasenga, Haut-Katanga. Six vies ont été cruellement fauchées dans un incendie ravageur qui a englouti la Ferme Jambo Mart, symbole économique tenu par des commerçants indiens.

Sous la houlette de Barthélémy Kabwata, l’administrateur du territoire, le bilan douloureux a été confirmé ce lundi 28 août 2023. Parmi les victimes, cinq femmes, et un jeune homme de 18 ans, tous emportés par les flammes dévastatrices qui ont pris d’assaut la Ferme Jambo Mart. L’origine de cet incendie ravageur reste énigmatique, comme un sombre mystère qui refuse de se dévoiler.

« Les flammes se sont abattues de façon soudaine, originaires d’un foyer lointain et inconnu. La Ferme Jambo Mart a été la proie de cet incendie d’une brutalité inouïe, causant un deuil indescriptible. Ce qui aggrave la situation, c’est que les victimes étaient présentes sans l’aval du propriétaire de la ferme. Parmi les six âmes perdues, cinq femmes et un garçon de 18 ans, victimes d’une tragédie sans précédent. Sept survivants, parmi lesquels une personne a été gravement brûlée au premier degré, luttent pour leur vie. Ils sont actuellement hospitalisés à l’hôpital du village de Malambwe, dans le secteur de Kafira », a rapporté M. Kabwata lors d’un échange téléphonique avec 7SUR7.CD.

Jambo Mart

Les enquêtes, entreprises pour percer le voile sombre de cette tragédie, se poursuivent avec une rigueur indéfectible. Cependant, le vaste domaine de la ferme rend cette tâche herculéenne. Les informations présentées, encore préliminaires, reflètent la recherche incessante de la vérité qui anime les autorités. M. Kabwata a précisé : « Nous ne ménageons aucun effort pour élucider les mystères de cette tragédie. Cependant, les investigations se poursuivent, les données récoltées sont soumises à une analyse minutieuse. »

Étrangement, le gouvernement provincial du Haut-Katanga et la Police Nationale Congolaise n’ont pas encore émis de réactions officielles cinq jours après la survenue de cette catastrophe. Ce mutisme aigu a suscité l’indignation de la société civile locale, qui réclame avec insistance la reconnaissance de la souffrance des victimes à travers une indemnisation adéquate.

Le représentant de la société civile locale a exprimé sa frustration en ces termes : « Depuis l’événement tragique de jeudi dernier, un silence assourdissant prévaut. Face à ce spectacle de désolation, devant ces vies englouties par les flammes, nous ne pouvons que condamner ce manque de réaction. Notre appel est clair : nous exigeons du gouvernement une réponse prompte, une enquête exhaustive pour que la justice puisse suivre son cours, que les victimes soient dignement indemnisées, et que les responsables de la ferme répondent de leurs actes devant la loi. »

Ce drame résonne tristement dans le contexte de la province du Haut-Katanga, qui n’est pas étrangère à la cruauté des incendies qui se multiplient, d’autant plus en cette saison sèche. La mémoire de l’incendie qui avait dévoré le supermarché chinois Jambo Mart en plein cœur de Lubumbashi le 23 mars dernier hante encore les esprits. Les enquêtes menées pour élucider cette tragédie n’ont malheureusement pas abouti, laissant le mystère planer. En outre, la province a été secouée par plusieurs autres incendies, témoignant d’une situation qui requiert une attention urgente pour la sécurité et la prévention de tels incidents dévastateurs.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.