AccueilA la UneForum national de...

Forum national de nutrition en RDC : Une nouvelle approche pour lutter contre la malnutrition

Kinshasa, Sous le Haut Patronage du président Tshisekedi, le cabinet de la Présidence de la République a inauguré un événement majeur en collaboration avec des partenaires de renom, tels que la FAO, l’OMS, le PAM et l’UNICEF. Cette initiative, baptisée « Le Premier Forum National de Nutrition en RDC », se déroule sous le thème percutant : « Appel à la promotion d’une approche multisectorielle, inclusive, et synergique pour lutter contre la malnutrition en RDC« .

Cet événement d’envergure vise à concrétiser la vision de la RDC en matière de nutrition en adoptant une approche inédite, faisant appel à tous les secteurs sensibles tels que la Santé, l’Agriculture, l’Éducation, l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement, ainsi que la Protection Sociale. Le but ultime est de réaliser l’Objectif de Développement Durable 2 (ODD) et de répondre aux autres ODD liés à la nutrition.

La République Démocratique du Congo fait face à une situation nutritionnelle préoccupante depuis plus de deux décennies, mettant en danger la santé de sa jeune génération. Les chiffres issus de la dernière Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS Palu, RDC 2017-2018) sont alarmants : 41,8% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, ce qui représente 9,2 millions d’enfants. Plus préoccupant encore, la prévalence du retard de croissance atteint un sommet inquiétant de 52,4% parmi les ménages les plus pauvres. De plus, six millions d’enfants âgés de 6 à 23 mois (soit 92% de cette tranche d’âge) ne bénéficient pas d’une alimentation adéquate en termes de diversité et de fréquence, ce qui a un impact direct sur leur état nutritionnel.

Cet événement de portée nationale ne vise rien de moins que de renverser cette tendance alarmante. Le président Tshisekedi, aux côtés de ses partenaires internationaux, met l’accent sur une approche globale et coordonnée pour s’attaquer aux racines profondes de la malnutrition en RDC. Ce forum offre une plate-forme pour que les différentes parties prenantes puissent partager leurs expertises, leurs ressources et leurs idées novatrices dans le but de changer le visage de la nutrition dans le pays.

L’approche multisectorielle prônée par cet événement transcende les frontières traditionnelles de la lutte contre la malnutrition. Elle intègre la santé, l’agriculture, l’éducation, l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, ainsi que la protection sociale dans un effort concerté pour améliorer la situation nutritionnelle du pays. Cette approche audacieuse vise à s’attaquer aux causes profondes de la malnutrition, offrant ainsi un espoir concret pour l’avenir des générations congolaises.

Le président Tshisekedi a souligné l’importance cruciale de cette initiative en déclarant : « La malnutrition est un fléau qui entrave le développement de notre nation. En unissant nos forces et en adoptant une approche multisectorielle, nous pouvons briser ce cycle destructeur et assurer un avenir plus sain et plus prometteur pour tous les enfants de la RDC. »

Ce forum national de nutrition promet de ne pas être qu’un simple événement, mais plutôt le point de départ d’une transformation significative dans la lutte contre la malnutrition en République Démocratique du Congo. Les experts, les chercheurs, les décideurs politiques et les organisations internationales se sont réunis pour relever ce défi monumental, conscients de l’urgence de la situation.

Les regards du monde sont désormais tournés vers Kinshasa, alors que la RDC s’engage dans une lutte historique contre la malnutrition. Les résultats de ce forum pourraient bien façonner l’avenir du pays et de sa jeunesse, offrant ainsi une lueur d’espoir au milieu de défis considérables. Restez à l’écoute pour des mises à jour continues sur cet événement d’importance capitale pour la santé et le bien-être de la RDC.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.