De la condamnation à...

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de...

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une...

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi et l’éloge...

Dans une récente prise de parole, le Président Félix Tshisekedi a tenu à mettre en lumière l'efficacité et la rigueur de l'Inspection Générale des Finances (IGF), sous la houlette de Jules Alingete, dans son rôle de gardien vigilant des finances publiques. Lors d'une allocution marquée par la présence de figures importantes, le chef de l'État a utilisé une métaphore frappante pour décrire l'action de l'IGF
AccueilA la UneLa production de...

La production de semoule de Maïs à Kisangani : Une Initiative pour valoriser les forêts dégradées

Par Horty Kamete, la correspondante de la ville de Kisangani

Kisangani, RDC – Ce mardi 4 octobre, une étape cruciale dans le domaine de l’agriculture a été franchie dans la ville de Kisangani. Les membres de la COCUCT, en collaboration avec une entreprise locale, ont entamé la production de semoule de maïs. C’est un projet d’envergure qui promet de contribuer à la sécurité alimentaire de la région, tout en s’inscrivant dans le cadre plus vaste de la valorisation des forêts dégradées de la République démocratique du Congo (RDC).

Monsieur Dominique Kasimba, coordonnateur de la COCUCT, a partagé cette nouvelle lors d’une déclaration officielle. Il a souligné que cette récente initiative était le fruit d’un travail acharné et d’une vision commune. Une nouvelle minoterie, avec une capacité de production de 4 à 5 tonnes par jour, a été mise en place pour soutenir cette entreprise. Les membres de la coopérative ont consacré leurs efforts à la culture de maïs hybride sur une superficie totale de 300 à 400 hectares pendant la saison B, avec des rendements pouvant atteindre 6 tonnes par hectare. Le but ultime de cette entreprise est de répondre aux besoins alimentaires en priorité de la population locale à Kisangani, puis de s’étendre jusqu’à la capitale, Kinshasa.

Le coordonnateur de la COCUCT, Dominique Kasimba, a insisté sur le fait que cette initiative s’inscrit parfaitement dans l’élargissement du projet du gouvernement central, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et d’autres acteurs majeurs du secteur agricole. Ce projet ambitieux vise avant tout à valoriser les forêts dégradées en RDC, un enjeu environnemental et économique crucial pour le pays.

Ce projet de production de semoule de maïs est bien plus qu’une simple entreprise agricole. Il s’agit d’une étape importante vers la promotion de l’agriculture durable et de la sécurité alimentaire dans la région. En mettant l’accent sur la culture du maïs hybride, les agriculteurs locaux contribuent non seulement à la disponibilité d’une denrée alimentaire de base, mais aussi à l’amélioration des techniques agricoles et à la diversification des cultures.

Cette initiative est également en phase avec les efforts nationaux et internationaux visant à lutter contre la déforestation et à promouvoir une exploitation forestière durable. En valorisant les forêts dégradées, ce projet contribue à la préservation de la biodiversité et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ce qui est essentiel pour l’avenir de notre planète.

En conclusion, la production de semoule de maïs à Kisangani est bien plus qu’une simple entreprise agricole. C’est une étape historique vers un avenir plus durable et plus prospère pour la RDC. Cette initiative mérite d’être saluée pour son impact positif sur l’environnement et la sécurité alimentaire, et elle incite à l’optimisme quant à l’avenir de la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De la condamnation à l’appel : décryptage de l’affaire Carine Lokeso et la quête de justice pour Rossy Mukendi

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de réactions suite à l’adhésion de Jean-Jacques Mamba à l’Alliance fleuve Congo

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une stratégie renforcée contre l’épidémie de Monkeypox

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.