De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la Une”Aux concurrents en...

”Aux concurrents en mal de positionnement, le MLC est une machine dont le rayonnement dépasse largement les frontières de l’Equateur”, Dieudonné Mwamolanda, vice-président du parti

Le vice-président fédéral du Mouvement de libération du Congo (MLC) a aussitôt réagi aux propos de différents mouvements impliquant Jean-Pierre Bemba dans la déstabilisation de la province, qu’il qualifie ”d’outrageants et de surcroit mensongers à l’égard de leur président national”.

Dans la déclaration de la direction politique faite le 4 octobre, signée par le vice-président fédéral, Dieudonné Mwamolanda, le parti de Jean-Pierre Bemba indique qu’en mal de positionnement, les concurrents politiques de l’Équateur à travers cette campagne vise à ”ternir son image prestigieuse auprès de la population, et l’auteur principal et commanditaire de ce plan machiavélique bien identifié et en mal de célébrité est désespérément […] est à la reconquête du pouvoir politique perdu à la suite de la mauvaise gouvernance qui l’avait caractérisé lorsqu’il a été aux affaires”.

Pour le directoire, il est seulement question de vilipender JP Bemba en ”optant pour une démarche politique biaisée. Néanmoins, ils doivent savoir que le MLC est une machine politique dont le rayonnement dépasse largement les frontières de l’Equateur et ce, contrairement à certains partis politiques évoluant uniquement à Mbandaka”.

La réaction du MLC fait suite à la sortie médiatique de l’Union sacrée de la nation coordination de l’Equateur, la société civile, la notabilité de Mbandaka et les mouvements qui accusent le président du MLC d’être l’une des personnalités politiques à la base de la crise institutionnelle dans la province l’Equateur.

Le MLC fédération de l’Equateur saluent l’attention et l’initiative du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de définitivement régler la question liée à la situation politique difficile que traversent les institutions politiques de la province.

Prince Wello congo-press

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.