Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneAttaques du M23...

Attaques du M23 : la RDC appelée à fermer ses frontières avec le Rwanda pour « sécuriser » la ville de Goma

La Société Civile forces vives de la ville de Goma appelle le Gouvernement de la République Démocratique du Congo à fermer ses frontières avec le Rwanda, pour « sécuriser » le chef-lieu du Nord-Kivu.

Selon son président Marrion Ngavho Kambale, cette mesure serait « nécessaire » en ce moment des affrontements entre les rebelles du M23 et les FARDC dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru.

Celui-ci ajoute que le pouvoir de Kinshasa devrait également renforcer les militaires sur le lac Kivu et le long de la limite avec le Rwanda en territoire de Nyiragongo.

“Encore une fois la RDC est attaquée par ses voisins dont le Rwanda soutient des groupes armés, notamment le M23. Les rebelles ont subi la force de la résistance des FARDC depuis Bunagana, Jomba et Chanzu et actuellement les combats se poursuivent vers Kibumba. La Société Civile ville de Goma demande urgemment au Gouvernement congolais de sécuriser la ville de Goma en fermant les frontières avec le Rwanda, donc la grande et la petite barrière jusqu’à la fin des hostilités; en renforçant la sécurité sur le lac Kivu; en renforçant les militaires sur Gabiro et sur le long des limites avec le territoire de Nyiragongo et Rutshuru ; de ne plus participer au dialogue inutile et sans vérité avec les groupes mais d’organiser les traques jusqu’à leur dernier retranchement”, a indiqué Marrion Ngavho.

En outre, cet acteur de la Société Civile appelle la population à appuyer les Forces Armées de la RDC en dénonçant toute personne pouvant menacer la ville de Goma.

En territoires de Rutshuru et Nyiragongo, les combats lancés depuis des quelques jours se sont poursuivis le matin de mercredi 25 mai courant entre l’armée congolaise et les combattants du M23.

Magloire Tsongo depuis Goma
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.