AccueilA la UneDénis Mukwege sur...

Dénis Mukwege sur l’attentat de Kasindi: « Nous ne pouvons continuer à accepter ces drames humains sans réagir »

Au lendemain de l’attentat à la Bombe dans une église de la 8e communauté CEPAC dans  la cité de Kasindi en territoire de Béni, dans la province du Nord-Kivu, les réactions fusent de partout. 

D’après  le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, il est inacceptable que ces massacres continuent. Dénis Mukwege a invité les autorités à une réaction rapide à la hauteur du crime.

« Ce massacre ayant entraîné un bilan humain lourd et des blessés graves vise à terroriser la population et constitue sans aucun doute un crime de guerre. Nous condamnons fermement cette attaque qui ne peut en aucun cas passer comme un simple fait divers et doit entraîner une réaction forte de l’Etat pour que chacun puisse exercer sa foi dans la tranquillité », a dit le Docteur Dénis Mukwege dans un communiqué rendu public lundi 16 janvier 2023.

Il a appelé à la mobilisation générale afin de mettre fin aux tueries et à l’insécurité dans la partie Est de la République.

« Le mode opératoire de cet attentat ignoble perpétré en ayant recours à un engin explosif improvisé laisse à penser qu’il s’agit d’une attaque des extrémistes des ADF affiliés à l’Etat islamique qui terrorisent les habitants du territoire de Beni depuis 2014…Nous ne pouvons continuer à accepter ces drames humains sans réagir. La Nation entière doit se lever pour exiger le retour de la sécurité dans les provinces en conflit et mettre fin à la culture de l’impunité qui alimente la répétition des atrocités contre les populations civiles », a-t-il recommandé

Au moins dix personnes ont été tuées et 39 blessées dimanche dans un attentat à la bombe dans une église du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), attribué par les autorités à un groupe armé affilié à l’Etat islamique. Cet « acte terroriste » s’est produit dans une église pentecôtiste (protestante évangélique) de Kasindi, ville frontalière avec l’Ouganda de la province congolaise du Nord-Kivu, a expliqué le porte-parole de l’armée de RDC, Antony Mualushayi.

Plusieurs personnalités politiques congolais  ont également condamné cette attaque perpétrée sur le population civile.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...