Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent...

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.

Menkwo : Incursion meurtrière...

L'attaque de miliciens Mobondo à Menkwo, malgré un accord de paix, questionne son efficacité et l'engagement des groupes armés. La violence répétée défiant l'autorité étatique et les efforts de stabilisation au Maï-Ndombe réclame une stratégie de sécurité renouvelée pour protéger les citoyens et assurer une paix durable.
AccueilA la UneNouvelle attaque des...

Nouvelle attaque des combattants ADF : Maisons en flammes et bétails pillés à Bashu

Au cœur de la région de Beni, un mal insidieux continue de sévir. Les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) ont récemment perpétré une nouvelle attaque, cette fois-ci dans le village de Kavandya, à seulement un kilomètre de l’agglomération de Katula. La nuit du samedi au dimanche 21 mai, au moins cinq maisons ont été réduites en cendres et du bétail a été emporté. Cette tragédie survient à peine vingt-quatre heures après l’attaque meurtrière qui a coûté la vie à dix-sept personnes dans le village voisin de Katula, situé dans la chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Une attaque nocturne perpétrée par les assaillants a bouleversé la quiétude de Kavandya. Aux alentours de 2 heures du matin, les villageois ont été pris de court. Heureusement, la plupart d’entre eux, conscients des dangers qui les guettent, avaient trouvé refuge dans la brousse. Moïse Tshiputulu, un responsable éminent de la société civile à Bashu, explique : « Les habitants n’étaient pas chez eux, car beaucoup passent la nuit à l’abri dans la nature ».

Il est important de rappeler que cette nouvelle attaque survient à peine quelques heures après celle qui a ensanglanté le village voisin de Katula, durant la nuit du vendredi au samedi 20 mai. À Katula, seize personnes ont été sauvagement assassinées à coups de machette et par balles, dont une femme. Sept autres individus ont été gravement blessés. Malheureusement, l’un des blessés a succombé à ses blessures à l’hôpital général de Kyondo, portant ainsi le bilan des morts à dix-sept, selon les déclarations de la société civile.

Les habitants de la région de Beni, déjà endeuillés par ces attaques récurrentes, vivent dans la crainte constante d’une nouvelle violence. Les forces de sécurité, soutenues par la population locale, s’efforcent de mettre un terme à ces actes barbares. Il est primordial de garantir la sécurité des citoyens et de restaurer la paix dans cette région meurtrie par les affrontements.

Malheureusement, tant que les combattants de l’ADF continueront de semer la terreur, les populations locales seront privées de tranquillité et de stabilité. Les autorités compétentes doivent redoubler d’efforts pour démanteler cette organisation criminelle et traduire ses membres en justice. L’espoir réside dans la détermination des forces de sécurité et dans la solidarité indéfectible des communautés locales qui aspirent à un avenir pacifique.

Il est temps d’agir de manière décisive pour mettre fin à ces attaques incessantes et rétablir la sécurité dans la région de Beni. Les familles qui ont perdu leurs proches et leurs biens ont besoin de soutien et de justice. La population congolaise et la communauté internationale doivent se mobiliser pour soutenir les efforts visant à mettre fin à cette violence insensée.

La population congolaise, qui a déjà enduré de nombreuses souffrances, mérite de vivre dans la paix et la sécurité. Les attaques perpétrées par les combattants de l’ADF ont non seulement détruit des vies et des biens, mais elles ont également semé la peur et l’incertitude parmi les communautés locales.

Il est impératif que la communauté internationale accorde une attention soutenue à cette situation critique. Des mesures concertées doivent être prises pour renforcer la sécurité dans la région de Beni et pour éradiquer définitivement la menace que représente l’ADF. Une coopération étroite entre les autorités congolaises, les forces de sécurité et les partenaires internationaux est essentielle pour parvenir à des résultats tangibles.

En plus des efforts sécuritaires, il est également crucial de mettre en place des initiatives de développement et de soutien aux communautés touchées. L’amélioration des conditions de vie, l’accès à l’éducation, à la santé et à d’autres services de base contribueront à renforcer la résilience des populations locales et à prévenir la radicalisation.

Il est temps de briser le cycle de la violence et de l’insécurité dans la région de Beni. La population a droit à une vie digne, libre de la menace constante des attaques armées. Les responsables de ces atrocités doivent être traduits en justice et tenus responsables de leurs actes.

En conclusion, les récentes attaques perpétrées par les combattants de l’ADF dans les villages de Kavandya et de Katula sont une triste réalité qui rappelle l’urgence d’agir. Il est essentiel que les autorités congolaises et la communauté internationale intensifient leurs efforts pour protéger la population, démanteler l’ADF et rétablir la paix et la stabilité dans la région de Beni. Seule une approche globale, combinant sécurité, développement et soutien communautaire, permettra de mettre un terme à cette violence et de garantir un avenir meilleur pour les habitants de cette région tourmentée.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour le cuivre !

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent leurs liens diplomatiques et sectoriels

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.