Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneFortunat Biselele, ancien...

Fortunat Biselele, ancien conseiller privé du Chef de l’État Félix Tshisekedi, quitte la prison de Makala pour raisons de santé

Fortunat Biselele, ancien conseiller privé du Chef de l’État Félix Tshisekedi, est sorti de la prison centrale de Makala ce jeudi 13 avril, pour des raisons de santé. Son état de santé se serait gravement détérioré, ce qui était prévisible. Il restera dans une structure de santé jusqu’à sa guérison, selon ses proches.

Fortunat Biselele était l’un des principaux intermédiaires entre le pouvoir de Kinshasa et Kigali depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir. Il a été accusé d’atteinte à la sûreté nationale après avoir fait des révélations dans une interview accordée à la BBC sur le contenu des accords signés dans le cadre d’exploitation des minerais entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame.

La santé des prisonniers politiques en RDC

Le cas de Fortunat Biselele est malheureusement loin d’être isolé en République Démocratique du Congo (RDC). De nombreux prisonniers politiques souffrent de problèmes de santé en raison de conditions de détention précaires et de soins de santé insuffisants.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude concernant la situation des prisonniers politiques en RDC. Il a appelé à ce que les détenus soient traités avec humanité et dignité, conformément aux normes internationales.

Les autorités congolaises doivent veiller à ce que les détenus politiques aient accès à des soins de santé adéquats et à un traitement juste et équitable conformément aux normes internationales. Cela est essentiel pour garantir que la détention n’est pas utilisée comme une forme de répression politique.

Conclusion

La libération de Fortunat Biselele pour des raisons de santé est un rappel poignant de la situation difficile des prisonniers politiques en RDC. Il est important de s’assurer que tous les détenus politiques ont accès à des soins de santé adéquats et à un traitement juste et équitable conformément aux normes internationales. Les autorités congolaises doivent veiller à ce que les détenus soient traités avec humanité et dignité, sans discrimination ni harcèlement.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.