Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneVictoire des forces...

Victoire des forces de la résistance Wazalendo : La route Goma-Kitchanga entièrement sous contrôle

Goma, RDC – Dans une série de combats acharnés contre le groupe rebelle M23, les jeunes résistants de Wazalendo ont annoncé aujourd’hui que la route cruciale reliant Goma à Kitchanga est désormais sous leur contrôle total. Cette avancée majeure sur le terrain suscite des espoirs pour la stabilité dans la région, mais elle soulève également des préoccupations quant à la nécessité d’un déploiement rapide des forces de sécurité pour rétablir l’ordre.

Les jeunes résistants de Wazalendo ont confirmé que la totalité du territoire de Masisi est maintenant libérée de l’emprise du M23, marquant ainsi une victoire significative dans leur lutte pour la paix et la sécurité dans l’est de la République démocratique du Congo.

Dans une déclaration, les responsables de Wazalendo ont déclaré : « Nous sommes fiers d’annoncer que la route stratégique Goma-Kitchanga est désormais sous notre contrôle. Cela ouvre la voie à la réouverture des écoles et au début de l’enrôlement des jeunes dans la région. Nous saluons le courage de nos combattants et le soutien de la population locale dans cette entreprise.« 

Cependant, malgré cette avancée historique, Wazalendo a appelé le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour restaurer la stabilité. Ils ont exprimé leur inquiétude quant à la nécessité de déployer rapidement des policiers et des militaires pour garantir la sécurité de la population et la reprise des activités normales.

« Nous demandons au gouvernement de ne pas perdre de temps et de déployer des forces de sécurité pour rétablir l’ordre dans la région. Il est crucial de prévenir toute reprise des hostilités et de permettre aux écoles de reprendre leurs activités afin que les jeunes puissent commencer à se réinscrire dans le système éducatif« , a ajouté le porte-parole de Wazalendo.

La situation reste tendue dans l’est de la RDC, et cette dernière avancée des forces de résistance Wazalendo souligne l’urgence d’une intervention gouvernementale pour maintenir la paix et la sécurité dans la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.