AccueilA la UneTensions à Goma...

Tensions à Goma : Les manifestants réclament le départ de la force régionale de l’EAC

Goma, 19 octobre 2023 – Ce jeudi, à l’aube, Goma a été le théâtre de manifestations tendues, alors que des dizaines de militants des mouvements citoyens et des groupes de pression ont pris d’assaut les rues pour réclamer le retrait immédiat de la force régionale de l’EAC (Communauté des États d’Afrique de l’Est) déployée au Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo. La situation a rapidement dégénéré, forçant la police à recourir à des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, bloquant l’accès à la résidence présidentielle.

Les manifestants, composés en grande partie de membres des milices « wazalendo, » accusent cette force régionale de freiner la progression de leurs troupes contre les rebelles du M23, dans les territoires de Masisi et Rutshuru.

Héritier Nyamwami, l’un des manifestants, a déclaré : « Nous avons manifesté, malgré la dispersion violente de la police. Si nous ne constatons pas un changement de comportement de leur part sur le terrain, notamment concernant le blocage de nos frères wazalendo sur la ligne de front, nous organiserons d’autres manifestations d’envergure pour les contraindre à quitter le sol congolais.« 

La veille, un groupe de manifestants, membres du collectif des victimes de la guerre d’agression de la RDC par le Rwanda via le M23, a également tenté de faire entendre sa voix en réclamant le départ de la force régionale de l’EAC. Toutefois, ils ont également été dispersés par la police, qui a eu recours aux gaz lacrymogènes. Trois manifestants ont été interpellés, et trois autres sont portés disparus.

Theoneste Bahati, un autre manifestant, a déclaré : « Nous condamnons le comportement du maire de la ville de Goma et de ses éléments de police, qui se sont violemment opposés à des manifestants non armés. Nous continuerons nos manifestations jusqu’à ce que la force régionale de l’EAC quitte le sol congolais.« 

Le gouvernement de la RDC a récemment annoncé son intention de retirer la force régionale de l’EAC de son territoire d’ici le 8 décembre 2023, invoquant le manque de progrès sur le terrain.

Lundi dernier, un convoi du contingent ougandais de l’EAC a été pris en embuscade par un groupe armé inconnu à Rukoro, dans la région de Burai, le long de la route Rutshuru-Bunagana, dans le territoire de Rutshuru. L’incident s’est produit alors que le convoi se dirigeait de Kiwanja à Bunagana pour se ravitailler. Les troupes ont réussi à repousser l’attaque et ont atteint leur destination en sécurité, selon l’EACRF (Force de réaction rapide de l’EAC).

Des enquêtes sont actuellement en cours pour déterminer le groupe armé responsable de cette attaque et les motivations qui se cachent derrière cette « provocation odieuse.« 

L’EACRF a réaffirmé son engagement à protéger les civils conformément à son mandat, tout en rappelant son droit d’utiliser une force proportionnée en cas de menace pour ses troupes pendant leurs opérations conjointes dans la région du Nord-Kivu.

La tension persiste à Goma alors que les manifestants continuent de réclamer le départ de la force régionale de l’EAC. La situation reste préoccupante, et les autorités locales ainsi que la communauté internationale suivent de près ces développements.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...