AccueilEn continuSociétéBunia: le surpeuplement...

Bunia: le surpeuplement de la prison centrale expose les détenus à plusieurs maladies (Docteur Wathum)

La prison centrale de Bunia est submergée à ce jour. Construite pour 250 personnes, elle compte actuellement plus de 2.000 détenus dont environ 415 seulement ont déjà été condmanés.

Ce surpeuplement expose les détenus à plusieurs maladies dont les pathologies respiratoires.

Une révélation faite à Bunia Actualité par le médecin directeur du centre hospitalier de cette maison carcérale.

« En ce jour, nous avons beaucoup plus des cas de maladies respiratoires, des infections respiratoires aiguës qui sont beaucoup plus nombreuses. C’est facile à justifier de part leur nombre important. Pour une prison construite pour une capacité de 500 détenus mais quand nous avons déjà plus de 2.100, c’est tout à fait normal que ces genre de maladies arrivent », a expliqué le Docteur Jean Robert Wathum Ucircan.

Outre les maladies respiratoires, le Docteur Wathum évoque aussi les cas récurrents de la fièvre typhoïde, la gladie diarrhéique, la gale et autres maladies de la peau.

Soulignons qu’il y a peu, ce professionnel de santé évoquait aussi des cas de la malnutrition, les ruptures intempestives des stock des médicaments, la pénurie en eau potable et autres difficultés auxquelles est confronté sa structure sanitaire.

Verite Johnson
Mediacongo

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...