Macron incite à la...

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la...

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui...

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...

Denis Kadima à Mbuji-Mayi...

Denis Kadima Kazadi, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a récemment pris la tête d'une délégation en visite à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental. Leur mission ? Superviser de près les préparatifs des prochaines élections de gouverneurs...
AccueilA la UneProcès de Salomon...

Procès de Salomon Kalonda Idi : La Cour militaire de Gombe entame les délibérations à la prison de Ndolo

Kinshasa, le 17 août 2023 – Un chapitre crucial s’est ouvert aujourd’hui à la prison militaire de Ndolo, où la Cour militaire de Gombe a amorcé les délibérations dans le procès très attendu de Salomon Kalonda Idi. Accusé de plusieurs chefs d’accusation, l’homme qui fut le conseiller spécial de Moïse Katumbi s’est présenté dans la salle d’audience, entouré d’une imposante équipe d’avocats.

Décrite comme une scène empreinte de solennité, la salle d’audience a été le témoin du calme apparent de Salomon Kalonda Idi. Vêtu de sa tenue de prisonnier, arborant les couleurs distinctives jaune et bleue, il est apparu bien coiffé et serein. Sa présence aux côtés d’une dizaine d’avocats, parmi lesquels on note les noms notables de Francis Kalombo, Hervé Diakiese et Laurent Onyemba, a marqué le début de ce procès qui pourrait avoir des répercussions significatives.

La séance s’est déroulée en présence d’un contingent de journalistes soigneusement accrédités pour couvrir chaque détail de ces audiences cruciales. L’attente palpable qui a entouré ce procès a attiré l’attention de nombreux médias, soulignant l’importance de cette affaire aux yeux de l’opinion publique.

En outre, des militants du parti politique « Ensemble pour la République » se sont rassemblés devant l’enceinte de la salle d’audience, exprimant ainsi leur soutien à Kalonda. Leur présence renforce l’idée que cette affaire dépasse les enjeux juridiques pour devenir un sujet de débat politique et sociétal.

Les accusations portées contre M. Kalonda remontent à son arrestation le 30 mai, alors qu’il se trouvait sur le tarmac de l’aéroport de N’djili à Kinshasa. Les charges qui pèsent sur lui incluent l’incitation de militaires à commettre des actes contraires à leur devoir et à la discipline, la détention illégale d’armes et de munitions de guerre, ainsi que des atteintes à la sûreté intérieure de l’État. Cependant, ses avocats ont vigoureusement contesté ces allégations, remettant en question non seulement la validité des preuves, mais aussi la procédure suivie pour le placer en détention.

L’issue de ce procès ne manquera pas d’influencer le paysage politique et judiciaire de la République démocratique du Congo. Alors que les délibérations se poursuivent, l’attention du pays tout entier reste rivée sur cette salle d’audience, en attente du verdict qui façonnera l’avenir de Salomon Kalonda Idi ainsi que les implications plus larges de cette affaire complexe.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Macron incite à la reprise des dialogues entre Kagame et Tshisekedi pour la paix au Nord-Kivu

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la primaire de l’Union Sacrée pour la présidence de l’assemblée nationale

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui qui va gagner sera le seul candidat de l’Union sacrée au poste de président de l’Assemblée nationale »

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...