AccueilA la UneGoma : Le...

Goma : Le début du procès des Officiers accusés de répression sanglante

GOMA, République Démocratique du Congo – Cet après-midi, la cour militaire de Goma deviendra le théâtre d’un événement judiciaire d’une importance exceptionnelle alors que se déroulera le procès en flagrance des officiers présumés responsables de la répression meurtrière qui a secoué la ville le 30 août dernier, causant la perte tragique d’environ quarante vies innocentes.

L’annonce de ce procès très attendu a été faite par une source gouvernementale, mettant en avant l’engagement des autorités à rendre justice pour les victimes de cet événement tragique. À la tête de la délégation officielle qui se rendra sur les lieux se trouve le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, Monsieur Peter Kazadi. Sa présence lors de cette première audience souligne l’importance cruciale de cette affaire aux yeux du gouvernement.

Les accusations pesant sur les officiers mis en cause sont d’une gravité extrême, allant de l’usage excessif de la force à la violation des droits de l’homme. Le procès devrait permettre de faire la lumière sur les circonstances exactes de la répression du 30 août dernier, offrant ainsi aux familles des victimes la possibilité d’obtenir des réponses à leurs nombreuses questions.

Les attentes sont élevées, à la fois au niveau national et international, quant à l’issue de ce procès qui pourrait avoir des répercussions significatives sur la stabilité politique et sociale de la région. Les médias, les défenseurs des droits de l’homme et la population en général surveilleront de près cette affaire, espérant que la justice prévaudra et que les responsables de cette tragédie répondront de leurs actes devant la loi.

Ce procès marque un moment crucial dans la quête de la vérité et de la justice pour les victimes de la répression de Goma. Il démontre également la détermination du gouvernement à garantir que de tels actes odieux ne restent pas impunis. Les yeux du monde seront tournés vers la cour militaire de Goma alors que cette affaire historique se déroule sous les projecteurs de l’attention publique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...