De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneGoma : Le...

Goma : Le début du procès des Officiers accusés de répression sanglante

GOMA, République Démocratique du Congo – Cet après-midi, la cour militaire de Goma deviendra le théâtre d’un événement judiciaire d’une importance exceptionnelle alors que se déroulera le procès en flagrance des officiers présumés responsables de la répression meurtrière qui a secoué la ville le 30 août dernier, causant la perte tragique d’environ quarante vies innocentes.

L’annonce de ce procès très attendu a été faite par une source gouvernementale, mettant en avant l’engagement des autorités à rendre justice pour les victimes de cet événement tragique. À la tête de la délégation officielle qui se rendra sur les lieux se trouve le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, Monsieur Peter Kazadi. Sa présence lors de cette première audience souligne l’importance cruciale de cette affaire aux yeux du gouvernement.

Les accusations pesant sur les officiers mis en cause sont d’une gravité extrême, allant de l’usage excessif de la force à la violation des droits de l’homme. Le procès devrait permettre de faire la lumière sur les circonstances exactes de la répression du 30 août dernier, offrant ainsi aux familles des victimes la possibilité d’obtenir des réponses à leurs nombreuses questions.

Les attentes sont élevées, à la fois au niveau national et international, quant à l’issue de ce procès qui pourrait avoir des répercussions significatives sur la stabilité politique et sociale de la région. Les médias, les défenseurs des droits de l’homme et la population en général surveilleront de près cette affaire, espérant que la justice prévaudra et que les responsables de cette tragédie répondront de leurs actes devant la loi.

Ce procès marque un moment crucial dans la quête de la vérité et de la justice pour les victimes de la répression de Goma. Il démontre également la détermination du gouvernement à garantir que de tels actes odieux ne restent pas impunis. Les yeux du monde seront tournés vers la cour militaire de Goma alors que cette affaire historique se déroule sous les projecteurs de l’attention publique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.