AccueilA la UneMotion de défiance...

Motion de défiance contre le gouverneur Ngobila à Kinshasa : Un examen important à l’Assemblée Provinciale

KINSHASA, le 9 octobre 2023 – Une motion de défiance contre le gouverneur de la province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, sera examinée par les élus provinciaux lors d’une séance prévue pour le mercredi 11 octobre. L’annonce de cette démarche politique a été faite dans un communiqué officiel signé par le rapporteur de l’Assemblée provinciale, Junior Nembalemba.

Cet événement politique revêt une grande importance pour la province de Kinshasa, car il met en lumière les préoccupations concernant la gestion de la ville capitale. Le gouverneur Ngobila sera appelé à présenter sa défense en réponse aux griefs qui pèsent sur lui, parmi lesquels la mégestion et le surendettement de la ville.

La motion de défiance est l’un des mécanismes légaux permettant de tenir les responsables politiques locaux et provinciaux responsables de leurs actes. Dans ce cas précis, les élus provinciaux ont exprimé leurs préoccupations quant à la manière dont la ville de Kinshasa est gérée sur le plan financier.

L’un des points centraux de cette motion concerne la mégestion des ressources de la ville, un problème qui préoccupe de nombreux habitants de Kinshasa. La question du surendettement est également au cœur des préoccupations, car il a des répercussions directes sur les finances de la province et, par extension, sur la qualité des services publics.

La séance prévue pour le 11 octobre sera l’occasion pour le gouverneur Gentiny Ngobila de répondre à ces accusations et de présenter ses arguments en faveur de sa gestion de la ville. Les élus provinciaux joueront un rôle clé dans cette évaluation, puisqu’ils devront prendre une décision éclairée quant à la motion de défiance.

En fin de compte, cette démarche démontre l’importance de la reddition de comptes au sein du gouvernement local. Elle met en lumière les défis auxquels sont confrontés les dirigeants provinciaux et la nécessité de garantir une gestion financière transparente et responsable pour le bien-être de la population de Kinshasa.

Cette séance à l’Assemblée provinciale de Kinshasa promet d’être un moment crucial pour la politique locale.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.