AccueilA la UneSécurité à Goma...

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville. Selon lui, l’exécution publique des auteurs des récents massacres pourrait être un moyen dissuasif contre la violence et les perturbations engendrées par les rebelles.

« Vous verrez que cette blague va cesser », affirme Kasereka B. en soulignant que de telles actions pourraient également réduire les interférences des ONG qui, d’après lui, soutiennent des mouvements tels que LUCHA. L’analyste insiste sur le fait que la République Démocratique du Congo mérite une approche plus rigoureuse pour rétablir l’ordre et la paix au sein de ses frontières.

Cette proposition radicale intervient alors que Goma fait face à une vague de violence attribuée à divers groupes armés qui déstabilisent non seulement la ville mais aussi la région dans son ensemble. Les appels à la peine de mort, suspendue mais non abolie dans le pays, soulèvent des questions éthiques et pratiques sur l’efficacité de la peine capitale comme moyen de dissuasion.

Quelle pourrait être l’impact de l’exécution publique sur la situation sécuritaire à Goma ? La mesure peut-elle véritablement apporter une solution durable à l’insécurité, ou risque-t-elle d’aggraver les tensions dans une région déjà en proie à de multiples conflits ? Ces questions restent ouvertes alors que le débat sur la peine de mort continue de diviser tant les citoyens que les experts en matière de droits humains.

Équipe éditoriale, Bisonews

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : nouveaux affrontements entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Ce dimanche, le territoire de Rutshuru a de nouveau été le théâtre de violents combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23

Kwamouth : attaque armée sur la rivière Kasaï, un bandit recherché s’empare d’une embarcation

Une nouvelle attaque armée a eu lieu jeudi sur la rivière Kasaï, près du village Mpwaka. Un bandit bien connu sous le nom de "Ferre"

Assemblée nationale : un nouveau chapitre politique s’ouvre

Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale, la sortie de la nouvelle équipe gouvernementale semble imminente. Deux mois après la nomination de la Première ministre Judith Suminwa