De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : Un...

RDC : Un Nouveau cas de Monkeypox sous surveillance à l’hôpital de Kinshasa

La République Démocratique du Congo (RDC) fait face à un défi médical alors qu’un cas confirmé de monkeypox, également connu sous le nom de variole du singe, est actuellement pris en charge à l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa (HGRK). Le patient en question est un homme âgé d’environ trente ans, arrivé dans la capitale vendredi dernier après un voyage en bateau depuis la ville d’Inongo.

Ce diagnostic alarmant a mis en éveil les autorités sanitaires congolaises, qui travaillent en étroite collaboration avec les experts médicaux pour comprendre l’ampleur de la situation. La monkeypox est une maladie virale rare, similaire à la variole, mais moins sévère. Elle se propage généralement par contact avec des animaux infectés, en particulier les rongeurs, ou par des humains infectés.

L’homme infecté est actuellement placé en isolement à l’HGRK, où il reçoit des soins médicaux appropriés sous la supervision attentive de l’équipe médicale compétente. Des échantillons ont été prélevés et envoyés en laboratoire pour une confirmation supplémentaire et une analyse approfondie de la souche du virus. Cette étape est essentielle pour mieux comprendre la source de l’infection et empêcher sa propagation.

Les autorités de santé ont également mis en place des mesures préventives rigoureuses pour identifier et surveiller toute personne ayant été en contact étroit avec le patient depuis son arrivée à Kinshasa. Cela inclut les passagers du bateau en provenance d’Inongo, ainsi que les membres du personnel médical et les proches du patient.

Bien que la monkeypox puisse provoquer une maladie grave, il est essentiel de noter que la plupart des cas sont bénins et se résolvent sans complication majeure. Cependant, en raison de sa nature contagieuse, des mesures strictes sont prises pour contenir la propagation du virus et assurer la sécurité de la population.

Les autorités congolaises insistent sur l’importance de la vigilance et de la sensibilisation du public quant aux symptômes de la monkeypox, notamment des éruptions cutanées, de la fièvre et des douleurs corporelles. Toute personne présentant ces symptômes est encouragée à consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Cette situation met en lumière la nécessité d’une surveillance continue des maladies infectieuses en RDC et la préparation à répondre rapidement aux menaces sanitaires émergentes. Les autorités sanitaires restent pleinement engagées dans la lutte contre la monkeypox et travaillent sans relâche pour contenir cette maladie et protéger la santé publique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.