Le Burundi accuse le...

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds...

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à...

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.

RDC : Stabilité et...

En République démocratique du Congo, l'évolution récente de l'économie nationale soulève des interrogations et espoirs dans un contexte mondial incertain, marqué par des défis géopolitiques et environnementaux persistants. Lors de la dernière réunion du conseil des ministres, la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi, a partagé des nouvelles significatives sur la situation économique actuelle du pays, reflétant les adaptations et les défis auxquels l'économie congolaise est confrontée.
AccueilA la UneMassacre de Goma...

Massacre de Goma en RDC : L’inaction Gouvernementale interpelle le député Jean Baptiste Kasekwa

GOMA, République Démocratique du Congo – Alors que la nation se remet encore du carnage choquant qui a secoué Goma, le député Jean Baptiste Kasekwa a exprimé sa surprise face à l’absence de mesures conservatoires prises par le Gouvernement de la République jusqu’à présent à l’égard des autorités politico-militaires provinciales impliquées dans cette tragédie. Cette apparente léthargie gouvernementale soulève des interrogations quant aux motivations sous-jacentes.

Le massacre survenu à Goma a profondément ébranlé la communauté internationale, suscitant des appels à l’action immédiate. Cependant, la réaction du gouvernement central demeure pour le moins énigmatique. Dans une lettre adressée au Premier Ministre, le député Kasekwa souligne l’urgence d’une enquête approfondie et de mesures appropriées pour traduire en justice les responsables de cette violence inouïe.

« Je suis étonné de constater que jusqu’à ce jour, le Gouvernement de la République s’interdit de prendre des mesures conservatoires à l’endroit des autorités politico-militaires provinciales impliquées. Quels sont les mobiles de cette léthargie ? » s’interroge le député Kasekwa dans sa lettre adressée au Premier Ministre.

Ce tragique événement a mis en évidence la nécessité cruciale d’une action rapide et efficace pour restaurer la paix et la sécurité dans la région de Goma. Les habitants de cette ville, qui ont déjà subi d’innombrables épreuves, méritent des réponses et des mesures concrètes pour prévenir de futures tragédies.

La lettre du député Kasekwa intervient alors que des voix du monde entier se font entendre pour condamner cette violence insensée et appeler à une action immédiate. La communauté internationale suit de près l’évolution de la situation à Goma, exhortant le gouvernement à prendre des mesures décisives pour restaurer la stabilité.

La question qui se pose maintenant est de savoir quelles actions seront entreprises par le gouvernement en réponse à cette lettre et à l’appel pressant de la communauté internationale. Alors que le peuple de Goma pleure ses pertes et cherche désespérément des réponses, le monde attend avec impatience de voir si la justice prévaudra et si la paix pourra être enfin rétablie dans cette région meurtrie par la violence.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Burundi accuse le Rwanda de soutenir des actes de violence sur son territoire

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds des péages vers la défense : Jean-Pierre Bemba au cœur d’une polémique

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à Goma : Une nuit d’horreur pour trois jeunes

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.