AccueilA la UneRotary Club Kinshasa...

Rotary Club Kinshasa mobilise des fonds pour éradiquer la poliomyélite en RDC

Par Manassé Kitemoko Kosi

Le Rotary Club de Kinshasa s’engage dans une initiative cruciale visant à éradiquer la poliomyélite en République Démocratique du Congo. Une soirée de levée de fonds est prévue pour ce vendredi 27 octobre, à laquelle chacun est invité à contribuer financièrement et techniquement. Cette action a été annoncée lors d’une conférence de presse qui s’est tenue mardi 24 octobre à Kinshasa, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la poliomyélite.

Fred Ne Tiabu, responsable de la commission polio chez Rotary RDC, a souligné l’engagement continu de l’organisation aux côtés des partenaires du Programme Elargi de Vaccination (PEV) pour mobiliser des fonds essentiels. Il a déclaré : « Le Rotary Club Kinshasa accompagne toujours le PEV et les autres partenaires en levant des fonds. Nous voulons vous inviter vendredi à apporter un soutien financier afin de participer à la lutte pour l’éradication de la polio. On l’a dit. On est à plus de 90 % des frais récoltés. Et on a besoin de chacun de vous. Votre apport peut être financier et technique. Pour cela, nous vous attendons le jeudi et le vendredi. »

À l’échelle mondiale, la poliomyélite a été presque complètement éradiquée, avec un taux de réussite de 99,9%. Cependant, en République Démocratique du Congo, deux variantes continuent de circuler, représentant un défi de taille pour les autorités de santé. La poliovirus de type 2 a été détectée depuis 2017, tandis que la poliovirus de type 1 a fait son apparition en 2022. En 2022, la RDC a enregistré 143 cas de poliovirus de type 1, et depuis le début de 2023, le pays a déjà enregistré 76 cas, suscitant des inquiétudes au sein du comité d’urgence contre la poliomyélite.

Élisabeth Mukamba du Comité d’urgence Polio-PEV a souligné l’importance de cette lutte et a déclaré : « C’est l’occasion de nous rappeler que nous avons encore à mener cette bataille contre la poliomyélite qui, à ce jour, continue à paralyser les enfants, à apporter de la tristesse dans certains foyers. Laissez-moi saluer les acteurs sur terrain. Tous les efforts que nous pouvons faire, s’ils ne sont pas là, nous n’arriverons jamais à vacciner ces enfants atteints de la poliomyélite. Nous souhaitons atteindre l’objectif d’éradication de la polio d’ici 2024. »

Il est à noter qu’en septembre dernier, les experts de la vaccination avaient unanimement reconnu la nécessité de fournir des efforts substantiels pour garantir la vaccination de tous les enfants congolais nécessitant des vaccins. Dr. Kinuani, spécialiste de la vaccination, avait mis en lumière les défis liés à la couverture vaccinale en RDC, avec 19% des enfants n’ayant reçu aucune dose de vaccin. Seuls trois provinces sur 26 maintiennent une couverture régulière de la vaccination, tandis que divers obstacles, tels que des problèmes liés au genre, des convictions religieuses et des défis logistiques, entravent les efforts de vaccination. Cette situation fait de la RDC le sixième pays au monde en termes d’enfants sous-vaccinés, touchant environ 5,5 millions d’enfants, dont la grande majorité vit dans des zones rurales du pays.

Le Rotary Club Kinshasa, en collaboration avec ses partenaires, continue de travailler ardemment pour mettre fin à la poliomyélite en RDC. La soirée de levée de fonds de vendredi s’inscrit dans cette démarche essentielle, invitant la société à se mobiliser pour atteindre cet objectif crucial.

Manassé Kitemoko Kosi, Journaliste Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les jeunes de l’UDPS/TSHISEKEDI Grand-Kivu-Katanga appellent à l’unité interne

Dans un contexte de tensions croissantes au sein de l'UDPS/TSHISEKEDI, les jeunes membres de l'interfédéral Grand-Kivu-Katanga se sont réunis ce dimanche 14 juillet 2024 pour exprimer leur position sur la situation actuelle. Leur déclaration met en lumière la nécessité de résoudre les différends internes pour préserver l'image du parti et soutenir les efforts de sécurisation de l'Est de la République Démocratique du Congo...

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.