Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneBeni : Le...

Beni : Le bilan de l’attaque des ADF à Masambo passe de 12 à 28 morts

Le bilan de la dernière attaque des combattants ADF en localité de Masambo, située dans le groupement Basongora, dans le secteur de Ruwenzorie, au Nord-Kivu, vient d’être revu à la hausse et passe de douze (12) à 28 personnes tuées.

Contacté par la rédaction d’actu7, Ricardo Rupande, président de la nouvelle société civile forces vives du secteur de Rwenzori, confirme la nouvelle et indique que parmi les personnes tuées par ces rebelles ADF, certaines ont été « décapitées à la machette ».
Il signale par ailleurs que d’autres civils sont « portés disparus », ainsi que des « maisons de commerce incendiées » telles que, trois (3) officines pharmaceutiques, deux (2) cafétérias, un (1) salon de coiffure et une microstation de lavage de Café Arabica.

« Pour l’instant, nous comptons déjà une vingtaine de corps retrouvés. Il y’a eu des portés disparus et des maisons brûlées. Les fouilles continuent, peut-être que le bilan pourrait s’alourdir davantage » , a conclu la même source.

Il sied de signaler qu’un calme apparent est vécu pour le moment au sein de la population, et cela après la prise de contrôle des agglomérations de Masambo et ses environs par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Aristote Atshongya Mohamed
Actu 7

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.