AccueilEn continuSantéGoma en Émoi...

Goma en Émoi : Le Calvaire d’une Jeune Fille de 10 ans Victime de Négligence Médicale

Dans un drame aussi poignant que révoltant, une fillette âgée de seulement 10 ans se voit confronter à une mutilation inimaginable, conséquence directe d’une série d’erreurs médicales survenues au sein de l’Hôpital Général de Référence de Goma. Cette affaire met en lumière les défaillances flagrantes du système de santé local et révèle les conséquences dévastatrices de telles erreurs sur des vies innocentes.

Le chemin vers cette tragédie a débuté lors de l’admission de la jeune patiente pour des problèmes respiratoires préoccupants. L’Hôpital Général de Référence de Goma, censé être un lieu de soins exemplaires, a pris en charge la fillette et l’a placée sous assistance respiratoire pour pallier à sa détresse. Cependant, c’est lors de la tentative de mise en place d’un cathéter que la situation a pris un tournant dramatique. La main de la fillette a commencé à enfler et elle a ressenti des douleurs insoutenables, témoignant d’une mise en place défectueuse du cathéter.

Malheureusement, au lieu de réagir promptement à cette situation alarmante, l’hôpital a opté pour une inaction inexplicable. La main enflée de la fillette est devenue le siège d’une infection silencieuse, s’aggravant jusqu’à une nécrose avancée. Face à la gravité de la situation et à son incapacité manifeste à fournir les soins nécessaires, l’Hôpital Général de Référence de Goma a été contraint d’admettre son échec cuisant et de transférer la jeune patiente à l’Hôpital Provisoire Général de Référence de Bukavu.

Cependant, l’agonie de la fillette n’a fait qu’empirer à Bukavu. Les médecins ont rapidement constaté que sa main était désormais au-delà de toute récupération. Dans une course contre la montre pour sauver sa vie, l’amputation s’est avérée inévitable, le risque de septicémie fatale devenant une réalité terrifiante.

Cette histoire tragique soulève des questions profondes sur la qualité des soins de santé dispensés dans la région de Goma. Si cette affaire met en lumière des cas spécifiques d’incompétence médicale et de négligence, elle met également en évidence des problèmes plus larges, tels que la formation insuffisante du personnel médical et les lacunes dans le système de surveillance des erreurs médicales.

À travers ce récit bouleversant, il est clair que les failles au sein du système de santé local vont au-delà de simples erreurs isolées. Les conséquences d’une telle négligence sont indéniables et dévastatrices, transformant la vie d’une jeune fille en un cauchemar sans fin. La famille de la fillette, confrontée à l’indicible, a annoncé son intention de porter plainte contre l’Hôpital Général de Référence de Goma, exigeant justice pour les souffrances infligées à leur enfant.

En fin de compte, cette histoire poignante appelle à une réforme urgente du système de santé local, à une amélioration de la formation médicale et à une responsabilisation accrue des établissements de santé. Car, derrière chaque cas de négligence médicale, se trouve une vie brisée et une famille en deuil.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...