AccueilA la UneRDC : Les...

RDC : Les Chiffres alarmants révélant les conséquences de l’agression continue du Rwanda

Dans un récent briefing, le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, a présenté le Livre Blanc 2, document qui se penche en profondeur sur la tragédie humanitaire qui sévit dans la région du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC). Les chiffres présentés dans ce document sont accablants et témoignent des dégâts massifs causés par l’agression persistante menée par la coalition M23/RDF en provenance du Rwanda. La ministre de la Justice, Rose Mutombo, était également présente pour mettre en lumière les actions en cours sur le front judiciaire.

Voici les chiffres clés qui résument l’impact dévastateur de cette agression continue :

1. Déplacés Internes en Nombre Inquiétant : 2,39 Millions

Le Nord-Kivu est actuellement le théâtre de l’un des plus grands déplacements de population en Afrique, avec pas moins de 2,39 millions de personnes contraintes de fuir leurs foyers en raison de l’insécurité croissante.

2. Écoles en Péril : 318 Détruites, Incendiées ou Occupées

Le secteur éducatif est l’une des victimes majeures de cette crise, avec 318 écoles détruites, incendiées ou occupées par des groupes armés.

3. Abandon Scolaire Massif : 357 Écoles Désertées

La violence a également entraîné la désertion de 357 écoles, privant ainsi de nombreux enfants d’une éducation cruciale.

4. Aires de Santé Impactées : 67 Touchées

Le domaine de la santé n’est pas épargné, avec 67 aires de santé touchées par les conflits, rendant l’accès aux soins médicaux de plus en plus difficile pour les populations locales.

5. Écoles Utilisées comme Abri : 51 Écoles Occupées par les Déplacés Internes

Pour de nombreuses personnes déplacées, les écoles sont devenues le seul refuge sûr, ce qui a entraîné l’occupation de 51 écoles par ces populations vulnérables.

6. Privation de Droit Civique : 1,5 Million d’Électeurs Privés d’Enrôlement

Le conflit a également eu un impact sur les processus démocratiques, avec 1,5 million de citoyens en âge de voter privés de leur droit d’enrôlement.

7. Écogardes en Danger : 14 Écogardes Tués depuis 2021

La préservation de la faune et de la flore est mise en péril, avec la triste statistique de 14 écogardes tués depuis le début de l’année 2021.

8. Dévastation de l’ICCN : 3 Positions ICCN Détruites

Les efforts de conservation sont également entravés, avec la destruction de trois positions de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) à Shahere, Mabenga et Kanyamahoro.

9. Pertes Financières Importantes : Plus d’1 Million de Dollars par Mois pour le Trésor Provincial

Enfin, le trésor provincial subit des pertes financières massives, dépassant le million de dollars chaque mois en raison de cette situation préoccupante.

Ces chiffres alarmants soulignent l’urgence d’une action internationale pour mettre fin à cette agression continue et pour répondre aux besoins humanitaires criants de la population du Nord-Kivu. La communauté internationale doit intensifier ses efforts pour restaurer la stabilité dans la région et apporter un soulagement à ceux qui souffrent de cette crise dévastatrice.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.