AccueilA la UneNouveaux affrontements dans...

Nouveaux affrontements dans l’Est de la RDC : la situation s’envenime

Par Manassé Kitemoko Kosi

La tension persiste dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), alors que de nouveaux affrontements ont éclaté ce vendredi matin entre les rebelles du M23 et les forces de Wazalendo à Bambo Centre. Des sources locales confirment que la population locale a été contrainte de se déplacer tôt le matin vers Kibirizi, fuyant ainsi la violence qui secoue la région. Pendant ce temps, la situation reste préoccupante à Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo, à proximité de la ville de Goma.

Ces développements surviennent après les récentes tensions entre le gouvernement congolais et le Rwanda, qui ont mis en garde contre toute incursion rwandaise en territoire congolais. Des diplomates européens et américains ont été convoqués pour une réunion au cours de laquelle des preuves ont été présentées, mettant en évidence des incursions de l’armée rwandaise. Le vice-Premier ministre en charge de la Défense, Christophe Lutundula, a souligné l’importance de ces images et a appelé à une action immédiate.

« Vous avez tout le moyen pour vérifier ce que nous vous disons, et les images sont là. Il s’agit des images de la MONUSCO« , a affirmé Lutundula lors de la réunion avec les ambassadeurs occidentaux.

Le gouvernement congolais a exprimé son inquiétude quant à la situation, soulignant que la patience avait ses limites. Christophe Lutundula a averti que le pays était prêt à réagir vigoureusement en cas d’attaque sur la ville de Goma : « Je peux vous dire, au nom du président et au nom du peuple congolais, que si jamais, même par hasard, une balle tombait sur Goma, sachez que nous allons réagir dans les heures qui suivront.« 

La situation sur le terrain est de plus en plus précaire, avec des rapports faisant état d’affrontements armés dans la région de Kibumba, à seulement une vingtaine de kilomètres de Goma. Des détonations d’armes lourdes ont été entendues dans certains quartiers de la ville de Goma, tandis que les sources administratives locales signalent que l’armée congolaise riposte contre de nouvelles attaques des rebelles.

La Force Régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) a appelé à un retour à l’accord de cessez-le-feu et à la cessation des hostilités entre les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le groupe armé M23. La situation demeure tendue, et il est impératif que des mesures soient prises pour éviter une escalade de la violence dans la région.

Manassé Kitemoko Kosi, Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...